Le génie populaire entre ville et campagne

Peinture sous verre,
Musée de Marmoutier
© Photos R.A.N.
Peinture sous verre, Musée de Marmoutier © Photos R.A.N.
A-  |  A+
Après un mémorable dossier sur les tissus et les costumes alsaciens dans notre « Alsace Tendances » N° 6, héritages d’un savoir-faire séculaire, voici venu le temps de passer en revue ce que la région sait faire de mieux en matière d’art pictural par ou pour le peuple.

 

Sculpture de la Gardeuse d’oies située sur le circuit Marie Hart à Bouxwiller. © Photo R.A.N.

Sculpture de la Gardeuse d’oies située sur le circuit Marie Hart à Bouxwiller.
© Photo R.A.N.

Le domaine est inépuisable et pourrait faire l’objet de nombre de publications. Pourvu que le désir soit là, notre mission s’en trouverait accomplie.

Dans ce numéro, nous avons choisi de nous cantonner au Bas-Rhin en attendant de pousser plus avant vers le sud, à l’occasion de prochaines publications.

Ce sera donc entre Pays de Marmoutier et Outre-Forêt que nous porterons nos pas, en passant par les pays de Hanau et de Saverne. Pour donner un petit aperçu de cet art attachant qui émeut souvent et donne toujours envie de revenir sur les lieux où se sont épanouies les plus belles expressions du terroir.

Nous avions déjà évoqué (voir « Alsace Tendances » N° 4) l’imagerie Wentzel, encyclopédie flamboyante produite par l’imprimerie éponyme en Pays de Wissembourg. Nous nous attarderons cette fois sur l’œuvre peinte ou façonnée figurant en bonne place dans les foyers, avec comme mot d’ordre « Famille je vous aime ! ». Et comme marqueur de notre quête, la trilogie « couleur, saveur, chaleur ».