Haguenau fête quelques siècles de bougeotte

© Emmanuel Viverge
© Emmanuel Viverge
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Diaporama
La deuxième ville du Bas-Rhin entame une longue série de célébrations pour marquer son 900e anniversaire.

Frédéric le Borgne voyait déjà grand quand il fit édifier autour de son château impérial la cité de Haguenau. Depuis, au fil du temps, la ville n’a eu de cesse d’évoluer, épousant le cours de l’histoire.
Aussi les organisateurs des festivités ont-ils placé l’événement sous le signe de la « Métamorphose ». Une quarantaine de manifestations, dont une dizaine de temps forts, raconteront la ville et ses péripéties, afin d’offrir aux visiteurs un panorama à la mesure de son histoire singulière.

© R.A.N.

© R.A.N.

« Haguenau rêve de voyage », c’est le titre d’une exposition unique entre toutes dédiée au bagage de luxe, du 18e siècle à nos jours. Ou comment les plus grandes marques de bagagerie mondiales (françaises s’il vous plaît) ont fabriqué de somptueux coffres, malles, sacs, sacoches à même de transporter absolument tout aux quatre coins du monde. Faut-il préciser que de tels déplacements duraient longtemps et que les gens de la haute emportaient avec eux vaisselle, dressings, bureaux, bars ou lits afin que le confort soit toujours au rendez-vous.
La collection, qui sera exposée sur 1 300 m2, est sans équivalent au monde et des références comme Goyard, Vuitton, Moynat ou Hermès n’auront plus de secret pour les visiteurs passionnés de bagagerie.
Au programme également, une scénographie présentant un paquebot en escale ou un quai de gare à grande échelle accueillant l’arrivée d’un train du 19e siècle.
Exposition du 22 mai au 25 octobre 2015. Hall du Grand Manège en centre-ville.

Office de Tourisme de Haguenau

Tél : 03 88 06 59 99

En savoir +


Diaporama

[Not a valid template]

Focus

Sacs à poigne

Séquence pédago pour briller en société : la « valise » ne compte qu’une seule poignée, la « malle » en compte deux, la « malle-valise » en compte trois. Les malles peuvent être bombées, plates ou cintrées (les côtés ne sont pas à angle droit). Chaque modèle répondant à une utilisation particulière. Bon vent et n’oubliez pas le pourboire pour les porteurs si vous ne voulez pas rester à quai !