Les incontournables du printemps alsacien

SlowUp © ADT67-C.Fleith
SlowUp © ADT67-C.Fleith
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Vidéo
Une sélection d'événements à ne rater sous aucun prétexte cette année !

Le musée Unterlinden fait sa révolution

unterlinden

Le musée Unterlinden, un haut lieu patrimonial. © R.A.N

Grand remue-ménage du côté de cette institution qui abrite les trésors artistiques de l’Alsace. A commencer par l’hypnotique et vertigineux retable d’Issenheim. Une muséologie innovante se mettra en action alors que les murs seront repoussés pour encore plus d’espace.
Le musée restera ouvert pendant les travaux qui auront lieu jusqu’à l’automne 2015. Quant au retable, il a déménagé aux Dominicains où sera aussi exposée – grande nouveauté – la totalité de l’œuvre peinte du grand Martin Schongauer.
Le choc des titans !

Informations

Tél : 03 89 20 15 50

Marchés de saison en pleine ville

Côté cour et basse-cour, deux marchés printaniers s’installent sur les places emblématiques de Colmar. Trois expositions-ventes se dérouleront dans les salles du Koïfhus (Ancienne Douane). Une vingtaine de concerts (jazz et classique) animeront les lieux emblématiques du patrimoine. Soyez ludique et bucolique car le printemps est arrivé. Du 3 au 19 avril.


Un musée rural plein de peps

Trentenaire, bâti sur une fiche industrielle des mines de potasse, l’Ecomusée d’Ungersheim constitue l’illustration absolue en matière de conservation (vivante) du patrimoine alsacien. Et un modèle unique (au diable la modestie !) à l’échelle de l’Europe. Au menu des célébrations calendaires, les fêtes de Pâques représentent un moment fort de la vie de l’Ecomusée permettant de revisiter d’anciennes traditions telles que la course aux œufs des conscrits. Les villageoises vous invitent à participer à la confection du « lamala », savoureux biscuit en forme d’agneau, ou à la coloration des œufs à partir de teintures végétales. Pendant que les enfants se lancent à la chasse aux œufs dissimulés dans les jardins du village. Du 28 mars au 1er novembre 2015.

Informations

Tél : 03 89 74 44 74

Kimono story à Mulhouse

Kimono story à Mulhouse

Kimono story à Mulhouse

On ne compte pas les distances quand on aime. Ainsi le textile, entre l’Alsace et le Japon, fut une grande affaire. Pour mémoire, dès 1864, les manufactures alsaciennes exportèrent vers le Pays du Soleil-Levant des étoffes de mousseline de laine. Afin de commémorer cette belle et longue histoire d’amour, le Musée de l’Impression sur Etoffes accueille jusqu’au 11 octobre deux expositions : « Impressions du soleil-levant » et « Léonard Paris, l’empire des couleurs ». Cette dernière mettra à l’honneur la plus japonaise des maisons de couture françaises, Léonard Paris.

Informations

Tél : 03 89 46 83 00

Slow down / Pleasure up Baby !

slowupÇa ne dure qu’une journée mais quelle ambiance !
Vous pouvez masser vos mollets dès à présent pour vous préparer à l’événement devenu culte désormais et qui fait venir les participants d’Alsace, d’Allemagne, de Suisse, de Belgique, des Pays-Bas… SlowUp (contraction de Slow down / Pleasure Up), c’est son nom, invite à « lever le pied » pour… « prendre son pied ». C’est le rendez-vous des marcheurs, mordus de rollers, adeptes de calèches, pédaleurs en cycles aux formes les plus funky. Bref tout ce qui marche à l’énergie humaine et animale. Le circuit se déploie sur la mythique Route des vins et la Véloroute du vignoble.
Une trentaine de kilomètres rien que pour vous, sans carburant ni émanation de CO2. Tendance et planet friendly ! Save the date absolutely !
Le 7 juin.

En savoir +


Vidéo


Focus

La cathédrale, encore et toujours

Ce sera the place to be en 2015. De 1015, date de ses premières fondations, à aujourd'hui, elle en a vu de toutes les couleurs, la fameuse église en dentelle de grès rose. Il s’agit maintenant de souffler ses 1000 bougies au fil de moult manifestations en hommage à la Grande Dame. Quelques points forts :

- « L’Horloge du Millénaire », d’avril à mai 2015. Installation contemporaine dédiée à la fameuse horloge astronomique.
- « Cathédralement vôtre ». Le Musée Tomi Ungerer raconte, le temps d’une exposition, les liens entre la famille du fameux dessinateur (des horlogers de renom) et Jean-Baptiste Schwilgué, le créateur de l’horloge astronomique. Des archives provenant du Musée Ungerer et du Musée des Arts décoratifs de Strasbourg apportent ainsi un éclairage original sur les rapports entre les Ungerer et les bâtisseurs de la cathédrale. Du 1er mars au 6 octobre.
- « La cathédrale dans la cité », d’avril à juillet 2015. Ou comment faire revivre la place de l’édifice dans le cœur des Strasbourgeois ? Réponse : par sa position privilégiée dans la cité et l’importance des événements qui s’y déroulent.
- « Il faut marier Maria », en juin 2015. Une reconstitution des noces de Maria Leczinska et de Louis XV dans la cathédrale.
- « Cathédrale 2.0 », dès le printemps. Une expérimentation de la visite immersive de l’édifice en 3D.

Et bien d’autres manifestations répertoriées sur le site de l’Office de Tourisme de Strasbourg.
En savoir plus :
http://www.otstrasbourg.fr